fbpx

Blog

soupe ayurvédique - haricot mungo
18
Nov

Instant ayurvédique – Recette sattvique équilibrante et ré-énergisante

Recette sattvique équilibrante et ré-énergisante

La nourriture ayurvédique en automne, période Vata

En Ayurveda, l’aliment devient médecine, la saveur est remède, le plat rétablit l’équilibre.

Manger ne nourrit pas uniquement le corps physique (Manomaya Kosha), mais aussi les corps subtils. La nourriture est un soutien sur le cheminement spirituel. Ainsi, manger des aliments sattviques permet de soutenir les fonctions des Pranas et apaise le mental…

Qu'est-ce-que la nourriture sattvique ?
Sattva est caractérisé par l’équilibre, la pureté, la clarté. Un aliment sattvique apporte un équilibre physique et mental, il favorise la sérénité, la clarté d’esprit, le calme mental, le bien-être physique, et une circulation harmonieuse de l’énergie. 

En automne, Vata a tendance à s’accumuler : il fait plus froid, plus sec, les journées raccourcissent, nous manquons de soleil et de sommeil. C’est pourquoi les personnes de constitution Vata, ou en déséquilibre Vata, ont besoin d’une nourriture qui les ancrent et les apaisent : onctueuse, douces, digeste, chaude.

Le haricot mungo, aliment star en Ayurveda

A cette période de l’année, je ressens ainsi vraiment que mon organisme a besoin d’aliments qui soutiennent le système immunitaire, tout en permettant, au niveau subtil, un nettoyage profond.

C’est pourquoi en ce moment, je me prépare très régulièrement un plat simple mais nourrissant, très réputé en Ayurveda : le haricot mungo, ou soja vert. Excellente source de protéines, reminéralisant et reconstituant, il est très digeste, même pour les constitutions Vata. (D’ailleurs, c’est la seule légumineuse que je peux manger sans problème…)

Au niveau énergétique, le haricot mungo est sattvique, nourrissant et équilibrant pour le corps et le mental : il apporte de l’énergie tout en réduisant la nervosité et est très efficace dans les périodes de fatigue, car il renforce les défenses immunitaires. Il est recommandé pour tous les Doshas, qu’il apaise et équilibre. Enfin, c’est un dépuratif de premier choix.

Le mieux est, comme pour toutes les légumineuses, de faire tremper les haricots mungo la veille. De plus, j’ajoute pendant la cuisson des morceaux d’algues Kombu, de la cardamome, du fenouil, du cumin et un peu de curcuma et de poivre, pour augmenter encore davantage la digestibilité. La cardamone, le cumin, le fenouil et le curcuma sont eux aussi sattviques et équilibrent les trois Doshas. Le poivre noir permet d’augmenter l’absorption du curcuma, tout en augmentant encore davantage la digestibilité, sa saveur chauffante augmentant Agni, le feu digestif.

épices_Yoga thérapie

En général, je le mange dans un bouillon de légumes, au chaud dans le canapé, entourée de mes couettes !

Comment préparer les haricots mungo ?

Voici la recette que je préconise (les quantités sont pour 4 personnes) :

Ingrédients 
150g de haricots mungo biologiques
1 cuillère à café de curcuma et de poivre noir
1 cuillère à soupe de graines de cardamome, de cumin et de fenouil
2 cuillères à soupe d’huile de sésame grillé
4-5 morceaux d’algues Kombu
Du sel de l’Himalaya
Un peu de Gomasio

    1. La veille, faites tremper vos haricots mungo dans 4 fois leur volume d’eau. Ils vont absorber très rapidement le liquide. Le lendemain, jetez l’eau de trempage restante et rincez plusieurs fois les haricots.
    2. Faites-les ensuite cuire avec les algues Kombu dans une grande casserole, à feu doux, à nouveau dans 4 fois leur volume d’eau. Rajoutez un peu de sel de l’Himalaya, le curcuma et le poivre. Le temps de cuisson est relativement long, environ 45 minutes. Les haricots doivent être fondants.
    3. Préparez ensuite le vaghar : faites chauffer l’huile de sésame doucement avec les graines de fenouil, de cumin et de cardamone jusqu’à ce que les épices « craquent ».
    4. Finalement, rajoutez-les aux haricots mungo. Laissez mijoter quelques minutes.
    5. Avant de déguster, vous pouvez rajouter un peu de Gomasio (parfois je rajoute aussi un tout petit peu de tamari).

soupe ayurvédique - haricot mungoPour un repas du midi, vous pouvez le savourer avec du riz basmati. Le soir, je mets 4 ou 5 grosses cuillères à soupe du plat de haricots dans un bouillon de légumes.

Ce plat, bénéfique toute l’année, est particulièrement recommandé en cette période de changement de saison. Bon appétit !

 

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...