Blog

26
Oct

Le Temps d’une Respiration… Baddha Konasana

Le Temps d’une Respiration… Baddha Konasana

cerisier de japon

Aujourd’hui j’avais envie de partager avec vous une posture que j’ai appris à aimer, au fil du temps et de mon cheminement intérieur. Au départ très difficile, cet asana m’amène désormais dans un état de calme, d’introspection, d’expansion très puissant. Baddha Konasana. La posture par excellence d’ouverture des hanches et du bassin, de nettoyage profond des émotions ancrées, de connexion avec notre féminin.

A cette période de l’année, durant laquelle je suis facilement en excès Vata, elle me permet de m’ancrer, de revenir à la Terre et dans mon centre. De me déposer, en douceur, en moi-même. Cette posture m’a appris à lâcher-prise, sur la peur des douleurs, les résistances. Et un jour, quand j’ai accepté d’accueillir pleinement les sensations, d’accepter qu’il puisse y avoir douleurs et de ne pas les anticiper, et d’y déposer ma respiration et de la douceur, d’aimer ces zones difficiles, alors à cet instant tout s’est relâché. Une sensation d’ouverture, d’expansion, d’espace intérieur tellement puissante. Et un « bien-être » (difficile de mettre un mot sur des sensations si subtiles), une joie, a alors fait place à la gêne. Et désormais quand je sens une crispation montée dans une posture, je me reconnecte à l’empreinte de cette sensation si forte de lumière et d’espace qui toujours naît quand on accepte de s’abandonner complètement à la posture. 

Il ne s’agit en aucun cas bien sûr de forcer, de dépasser ses limites ou d’ignorer la douleur. Bien au contraire. Il s’agit de l’observer, de la reconnaître, de ne pas l’alimenter ou l’anticiper, de ne pas lutter contre. Simplement de l’accepter pour ce qu’elle est, et de s’en détacher progressivement, en douceur, avec amour et patience, grâce au souffle. Pour que l’ouverture vienne d’elle-même.

La prise de cette posture se fait donc progressivement : Placez des supports sous les genoux (couvertures ou coussins) si les hanches sont un peu raides, si vous avez des douleurs aux genoux ou si le bas du dos s’arrondit ou des supports aux chevilles si elles sont sensibles ou un peu raides.

La posture commence assise, mais se termine en flexion avant, avec la tête au sol. Si la tête ne touche pas le sol, aucun problème, vous pouvez placer une brique, ou des coussins, ou visualiser votre front déposé sur un support… Le bassin doit être compact, les fessiers engagés, le coccyx et le sacrum vers le sol, les ischions ancrés à la Terre. Et la colonne s’allonge, s’étire : on descend le dos droit, en partant des aines, sans comprimer le ventre : il ne faut pas chercher à faire descendre la tête mais le ventre vers les jambes, afin de ne pas arrondir le dos et d’allonger la colonne. L’extérieur des pieds est collé, on « ouvre » comme un livre », sans chercher à presser les pieds l’un contre l’autre car cela peut créer des tensions dans les genoux, les cuisses et les hanches. Et surtout pensez à respirer, amplement, dans les hanches, dans le bassin, dans les aines, dans le bas ventre, dans les lombaires…

Les bienfaits physiques

 

  • Assouplissement du bas du dos
  • Assouplissement et ouverture des hanches et du bassin
  • Assouplissement des muscles fessiers et des adducteurs
  • Allongement de la colonne vertébrale
  • Massage des organes abdominaux
  • Efficace en cas de troubles de la vessie
  • Prévention des troubles urinaires
  • Stimulation des reins
  • Stimulation des organes génitaux
  • Prévention des hernies et sciatalgies
  • Aide en cas de menstruations irrégulières ou douloureuses et durant la ménopause.
  • Réduction de l’hypertension
  • Réduction de l’asthme

Les bienfaits énergétiques et mentaux

 

  • Repos de l’esprit, anti-stress
  • Apaisement du corps et du mental
  • Très efficace en cas de dépression et de fatigue nerveuse
  • Circulation du Prana dans l’ensemble du Sushuma Nadi
  • Equilibrage du Svadhisthana Chakra et remontée de l’énergie vitale dans l’ensemble du corps
  • Ancrage
  • Apaise Vata 

Les contre-indications

 

  • En cas de crise de sciatique, lombalgie, ne pas aller vers l’avant
  • Pathologie de la colonne vertébrale (hernie discale)
  • Inflammation/ blessure de l’ischion ou de l’arrière de la jambe
  • En cas de grossesse ne pas aller vers l’avant

Variation

 

Supta Baddha Konasana : cette posture se fait avec le dos allongé au sol, avec un support. Elle est utilisée en Yogathérapie comme posture de régénération par excellence.

 

Merci à Arnaud Gosset pour ses magnifiques dessins!!!

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...