fbpx

Blog

15
Jan

Pourquoi je me suis tournée vers la Yogathérapie : les différences entre le yoga et la Yogathérapie

Pourquoi je me suis tournée vers la Yogathérapie :

les différences entre le yoga et la Yogathérapie

Les élèves me demandent souvent quelle est la différence entre le Yoga et la Yogathérapie. La Source, l’essence est la même : Union, Equilibre, Harmonie.

Néanmoins, on ne va pas à un cours de Yoga dans la même optique qu’on aborde la Yogathérapie.

En tant qu’enseignante de Yoga, je ne me sentais pas suffisamment armée pour soutenir des élèves arrivant avec des pathologies particulières. Je craignais de faire « des bêtises ». J’avais conscience que toutes les postures n’étaient pas recommandées pour tout le monde. Ce que ce que j’aimais c’était m’adapter à chaque personne.

Etant dans une démarche d’accompagnement très thérapeutique, je me suis rapidement tournée vers un Yoga de soin, la Yogathérapie.

formation yoga thérapie ajustement

Les différences entre Yoga et Yogathérapie

Approche globale et approche ciblée

Le yoga

Les cours de Yoga sont la plupart du temps collectifs. Ils visent un bien-être global, une détente, mais ne sont pas centrés sur une pathologie. Le choix du cours est plutôt déterminé par le style de Yoga et l’intensité recherchée.

De nombreux professeurs de Yoga ne sont d’ailleurs pas formés à l’approche par pathologies, c’est-à-dire adaptée à chaque personne (on ne travaille pas de la même manière avec une personne asthmatique qu’avec une personne en hyperthyroïdie).

C’est tout à fait logique car ce n’est pas le but recherché dans un cours de Yoga : les personnes ne viennent pas dans l’optique de résoudre une pathologie spécifique, même si à terme les bienfaits du Yoga peuvent apaiser de nombreux maux¹.

La yogathérapie

Quant à elle, la Yogathérapie est -comme son nom l’indique- une approche thérapeutique qui vise à accompagner la personne sur des pathologies précises.

C’est pourquoi en général la Yogathérapie est pratiquée sous forme de consultation individuelle, avec un suivi très régulier et précis, et des exercices à faire entre chaque séance.

Les cours collectifs de Yogathérapie existent, mais ils seront moins précis qu’un cours particulier. Ils permettent malgré tout de donner des clés sur une pathologie précise (par exemple douleurs aux lombaires, problème de fertilité etc).

La Yogathérapie aborde autant les pathologies physiques (problèmes digestifs, douleurs articulaires, allergies…) qu’émotionnelles (insomnies, stress, colère…). Les deux sont évidemment extrêmement liés.

Les cours de Yoga, collectifs ou privés, consistent généralement en des enchainements de postures, plus ou moins dynamiques, de respirations, de relaxation.

En Yogathérapie, chaque cours est construit en fonction de la personne, avec les supports appropriés. Il n’y a pas forcément d’enchaînements, ni de salutations au soleil, mais une construction de quelques postures, parfaitement adaptées à la pathologie de la personne.

Le Yogathérapeute est donc dans une démarche d’accompagnement, de suivi.

Professeur de Yoga ou Yogathérapeute ?

De nombreux professeurs de Yoga ne sont pas Yogathérapeutes, et tous les Yogathérapeutes ne sont pas professeurs de Yoga.

Dans le cadre des diplômes Shantyoga, les professeurs de yogathérapie ne sont pas habilités à donner des cours de Yoga collectifs classiques. (En effet ces derniers demandent un apprentissage de la gestion et de l’énergie de groupe, une approche philosophique et spirituelle du Yoga, des enchainements particuliers…). En revanche, ils sont spécialisés dans des consultations personnalisées, parfois en hôpitaux.

Les professeurs de Yoga qui ne sont pas Yogathérapeutes n’ont quant à eux pas forcément vocation à avoir une pratique de soins spécifiques.

Il n’y a pas de bien ou mieux, ni opposition entre Yoga et Yogathérapie. Ces pratiques sont complémentaires et destinées à des publics potentiellement différents, avec un objectif qui n’est pas le même. Tout est parfait, cela dépend vraiment des envies de chacun.

Comment se passe une session de Yogathérapie ?

La première consultation

Généralement, il est nécessaire de faire au moins deux consultations. La première est une consultation « rencontre » entre le thérapeute et la personne. Cette séance prend du temps, car il convient de cibler avec précision l’ensemble des besoins et des attentes de la personne, de manière holistique : physique, mentale, émotionnelle, énergétique…

Des premiers conseils et exercices, de natures variées, permettent à la personne de repartir avec un cadre à suivre jusqu’à la prochaine séance. Ensuite, le nombre de sessions dépend de chaque personne, de la pathologie, et de l’investissement personnel entre les séances.

La ou les session(s) suivante(s)

Les sessions suivantes commencent par un bilan rapide de l’entre-deux sessions, un cours adapté puis des recommandations. Enfin,  le yogathérapeute et la personne conçoivent un programme pour les semaines à venir.

yogathérapie

La personne suivie en Yogathérapie doit s’impliquer dans la démarche. C’est en effet un processus long et en profondeur. Il vise à aller à la racine du problème et pas uniquement à l’apaisement de la manifestation de la pathologie.

Contre-indications

Il n’y a pas de contre-indications en tant que telles à la pratique de la Yogathérapie (à la différence du Yoga) puisqu’elle s’adapte parfaitement à chaque cas.

Il est possible que certaines pathologies empêchent de faire la moindre posture. Dans ce cas le Yogathérapeute se dirigera vers des visualisations, de la relaxation, des conseils alimentaires etc…

La Yogathérapie Shantyoga

L’approche Shantyoga se veut la plus holistique possible. Elle inclut donc dans la Yogathérapie l’approche des médecines naturelles (Ayurveda, Naturopathie, Aromathérapie, Lithothérapie…) afin de donner à chaque personne des clés de compréhension personnalisée.

formation yogathérapie

Le but est de lui permettre de devenir progressivement autonome dans sa démarche de guérison. Cette approche est très globale, et pas uniquement posturale ou respiratoire.

Le fait d’avoir un éventail de thérapies larges et variées permet de s’adapter au mieux à ce qui « parle » le plus à chacun. Ainsi, nous écoutons et suivons ses ressentis et sa sensibilité.

 

¹Il convient toutefois d’être vigilant. Prévenez toujours votre professeur en cas de pathologies spécifiques car certaines postures sont contre-indiquées (par exemple en cas de glaucome, problèmes cardiaques, asthme, excès de « feu » etc…)


 

Vous souhaitez en savoir plus sur nos formations de professeurs de yoga et de yogathérapie ? Rdv sur notre page Formations.

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
Loading...